Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
fred76.overblog.com

Mes créations (dessins, textes, etc...) et puis le reste, un peu tout et rien.

Traduction : CreepyPasta - Pokemon Noir

Je l'avais dit, je fais de temps en temps des traductions pour m'entrainer en anglais. Il y a quelques jours je suis tombée sur le site de creepypasta.com et sur cette troublante histoire d’une contrefaçon de cartouche Pokémon que je pensais appropriée pour être partagée ici. Je ne sais pas si ce hack existe réellement. Probablement pas, mais cela reste une bonne histoire.

"Je suis ce que vous pourriez appeler un collectionneur de cartouches Pokémon hackées. Pokémon Diamant & Jade, Noir Chaos, etc. C’est incroyable comme vous pouvez les trouver très fréquemment sur les marchés aux puces, etc. Ils sont généralement amusants, même s’ils sont illisibles (ce qui est souvent le cas), car les erreurs de traductions et la mauvaise qualité les rendent involontairement très drôles.

La plupart du temps je retrouve les jeux auxquels j’ai joué évoqués sur internet, mais il y en a un dont il n’est fait mention nulle part.

Traduction : CreepyPasta - Pokemon Noir

Celui-là, je l’ai acheté il y a cinq ans dans un marché aux puces.

Ceci est une photo de la cartouche, au cas où quelqu’un la reconnaîtrait. Malheureusement, j’ai perdu le jeu lorsque j’ai déménagé il y a deux ans, donc je ne peux fournir aucune capture d’écran.

Désolé.

Le jeu commençait avec les habituels Nidorino et Ectoplasma des introductions de version Bleu et Rouge. Cependant, l’écran « press start » avait été modifié. Sacha était là mais aucun Pokémon ne défilait. C’était aussi marqué « Version Noire » sous le logo de Pokémon.

Après avoir sélectionné « nouveau jeu », le professeur Chen commençait son discours d’introduction et il était rapidement devenu évident que le jeu était basé sur Pokémon version rouge.

Pendant le choix du starter, il y avait en plus de Bulbizarre, Salamèche et Carapuce un autre Pokémon appelé Ghost.

Ce Pokémon était niveau 1. Son sprite était le même que les fantômes rencontrés dans la tour de Lavanville avant l’obtention du Sliph Scope. Il n’avait qu’une attaque « Malédiction ». Je sais que Malédiction est le nom d’une attaque réelle, mais celle-ci n’existait pas dans la première génération. Le jeu avait donc visiblement été piraté.

Les Pokémon adverses étaient incapables d’attaquer Ghost – cela disait seulement qu’ils étaient trop effrayés pour bouger. Lorsque l’attaque Malédiction était utilisée en combat, l’écran devenait noir. Le cri du Pokémon adverse se faisait entendre, mais déformé, à une hauteur bien plus faible que la normale. L’écran de combat réapparaissait, et le Pokémon de l’adversaire avait disparu. Si c’était utilisé pendant une bataille contre un dresseur, lorsque les Pokéball en leur possession apparaissaient dans le coin il y en avait une de moins.

Cela semblait signifier que le Pokémon était mort.

Ce qui était encore plus étrange c’est qu’après avoir battu un dresseur et qu’il soit indiqué « Sacha reçoit 200P pour sa victoire », les commandes de combat apparaissaient de nouveau. Si l’on sélectionnait Fuir, la bataille se terminait comme d’habitude. On pouvait également sélectionner Malédiction. Dans ce cas on retournait sur la map, mais le sprite du dresseur avait disparu. En quittant la région puis en y retournant, on voyait à la place du sprite du dresseur une pierre tombale comme celle de la tour de Lavanville.

L’attaque Malédiction n’était pas utilisable dans toutes les circonstances. Elle échouait contre un Pokémon Spectre, ainsi que contre un dresseur qu’on serait amené à battre à nouveau par la suite, comme le Rival ou Giovanni. Cependant elle devenait à nouveau utilisable lors de notre dernier combat contre eux.

Je pensais que c’était l’intérêt du jeu, de pouvoir utiliser les fantômes qui ne pouvaient auparavant pas être capturés. Et parce que Malédiction rendait le jeu si facile, je l’ai utilisé presque constamment tout au long de l’aventure.

Le jeu changeait un peu après avoir battu le conseil des quatre. Après avoir vu le panthéon, qui était constitué de Ghost et de deux autre Pokémon très bas niveau, l’écran devenait subitement noir. Une boîte de dialogue apparaissait avec les mots « des années plus tard ». Puis la tour de Lavanville lui succédait. Un homme y était debout, regardant les pierres tombales. Je réalisais alors que cet homme était le personnage. Il se déplaçait à présent moitié moins vite, et n’avait plus aucun Pokémon avec lui, pas même Ghost, qu’il était pourtant jusque là impossible de retirer de l’équipe en le plaçant dans une des boîtes du PC. La map était entièrement vide – il n’y avait plus personne. Seules restaient les pierres tombales sur les emplacements des dresseurs contre lesquels malédiction avait été utilisée.

Je pouvais à ce moment aller à peu près n’importe où dans le jeu, les mouvements étant uniquement limités par l’absence de Pokémon connaissant la CS Force. Et peu importe où j’allais, la musique de Lavanville continuait indéfiniment. Après avoir erré un certain temps, je réalisais qu’une fois la grotte Taupiqueur traversée, l’un des buissons qui bloquait normalement le passage vers l’autre coté n’était plus là, ce qui permettait de revenir au Bourg Palette.

Après être entré dans la maison et être revenu à l’endroit exact où le jeu avait commencé, l’écran devenait à nouveau noir. Un sprite de Chenipan apparaissait alors, remplacé par un aspicot, puis par un roocool. Je réalisait alors, tandis que les Pokémon passaient à présent de Rattata à Tortank, que c’étaient tous les Pokémon sur lesquels j’avais utilisé Malédiction. Après la fin de l’équipe de mon rival, un Gamin apparaissait, puis un Scout. C’étaient à présent tous les dresseurs que j’avais maudits.

Tout au long de la séquence la musique de Lavanville se faisait encore entendre, tout en décroissant lentement. Au moment où le Rival apparaissait, ce n’était à peine plus qu’un grondement démoniaque.

Un autre écran noir.

Quelques instants plus tard, l’écran de combat apparaissait à nouveau – le sprite du dresseur était à présent celui d’un vieil homme, le même qui nous enseigne à Jadielle comment attraper un Pokémon. Ghost surgissait alors de l’autre coté, avec l’indication « Ghost veut se battre ». Il m’était impossible d’utiliser un objet, et je n’avais aucun Pokémon. Impossible également de m’échapper. La seule possibilité était la commande « Attaquer ». Cela entrainait l’utilisation de la technique Lutte, qui n’affectait pas Ghost mais faisait descendre légèrement mes propres PV. Quand c’était au tour de Ghost d’attaquer, il n’y avait que [...] puis le tour passait.

Finalement, lorsque mes PV atteignaient un point critique, Ghost utilisait Malédiction. L’écran devenait noir une dernière fois.

Peu importe les boutons que le pressais, j’étais indéfiniment bloqué sur cet écran entièrement noir. A ce stade, la seule chose possible était d’éteindre la console.

Lorsque j’allumais, « Nouveau jeu » était la seule option disponible. Le jeu avait effacé la sauvegarde.

J’ai joué à ce jeu piraté de nombreuses, très nombreuses fois, et à chaque fois le jeu se terminait avec cette séquence. A plusieurs reprises je n’ai pas utilisé Ghost du tout, mais je ne pouvais pas le retirer de mon équipe. Dans ce cas de figure, il n’y avait pas de défilement de sprite de Pokémon ou de dresseur mais seulement la coupure avec le combat final contre Ghost.

Je ne suis pas sûr des motivations du créateur de ce hack. Il n’a pas été largement diffusé, ce n’était donc probablement pas pour l’appât du gain. Il était très bien fait pour un jeu piraté. C’était comme si il essayait de transmettre un message, mais il semble que j’en sois l’unique destinataire. Je ne suis pas certain de ce que c’est : le caractère inéluctable de la mort ?, son non-sens ? Peut-être que c’était simplement pour introduire un aspect morbide de mort et de ténèbres dans un jeu d’enfant.

Quoi qu’il en soit, ce jeu pour enfant m’a fait réfléchir, et m’a fait pleurer."

Cette CreepyPasta semble être l'une des plus connues, mais je l'ai bien aimée. De plus elle était relativement simple à traduire et je voulais commencer doucement.

J'ai pris la source ici : http://www.creepypasta.com/pokemon-black/#.UMSCAYO7Wzw

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article