Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
fred76.overblog.com

Mes créations (dessins, textes, etc...) et puis le reste, un peu tout et rien.

Creepy Pasta : Démoniaque lavanville

J'étais partie dans Pokémon, autant continuer. Celle-ci n'est pas très effrayante mais c'est la première fois que je tombe dessus et j'ai eu envie de la traduire.

L'originale, disponible en Anglais mais aussi en espagnol en survolant le texte avec la souris, se trouve ici

J'ai traduit à partir de la version espagnole, ne m'appuyant sur l'anglais que lorsque je ne comprenais pas les tournures de phrases ou certains mots.

Démoniaque Lalanville.

J’étais en train de faire une vidéo afin de démentir les rumeurs à propos de Lavanville, et ironiquement, j’ai découvert un passage secret entre une des sorties et le Pokéshop. Il était camouflé pour ainsi dire, et y aller nécessitait de tâtonner de bout en bout jusqu’à trouver un chemin, à présent bien défini, qui menait à une cave. Quand je suis entré à l’intérieur, la musique de Lavanville continuait de jouer. Il y avait de la brume. Il commença à faire froid chez moi, ce genre de froid qu’on ressent quand il y a de la brume. Je devenais nerveux, alors j’ai essayé de sortir de la grotte, mais quelque chose en avait bloqué la sortie. Alors j’ai tenté de redémarrer l’émulator (ctrl + R) mais cela ne fonctionna pas, ni ouvrir le sac. Je pensais que le froid était une coïncidence, que la grotte avait toujours été là et que personne ne l’avait trouvé avant moi. La grotte était étroite et très longue, le brouillard était si épais qu’on ne pouvait pas réellement voir les cotés de la route ni l’eau qui la bordait. Je continuais le chemin jusqu’à ce que je trouve une pancarte que je commençai à lire. C’était écrit en Latin, alors j’ai copié ce que ça disait sur Google traduction, et la traduction française était : « Comme te voilà tombé du ciel, Ô Lucifer, fils de l’Aurore ! Tu as été expulsé des nations dominant la terre ! Car tu disais en ton cœur, je monterai au Ciel, au-dessus des étoiles de Dieu j’élèverai mon trône, et je m’assiérai sur les Montagnes de l’Assemblée, à l’extrême nord. Je monterai sur le sommet des nuages et serai comme le Très-Haut. » C’était un texte évangélique. Quand j’eu terminé de déchiffrer, je continuai mon chemin, et à la fin je tombai sur le sprite d’un homme habillé de noir. J’engageai le dialogue, il y eu d’abord quelque chose en latin, puis il dit en français : Je veux ton âme. Il y avait des pauses marquées par des points de suspension, comme si cela lui coutait de parler cette langue. Alors, le combat commença. Le dresseur était appelé Belial, il avait le sprite d’un homme à tête de bouc, comme on décrit d’ordinaire le diable. Son équipe contenait 6 pokémons, mais je ne vis que le premier car il était beaucoup trop fort. C’était un démolosse niveau 100 et les attaques que je connaissais n’étaient pas de taille. Mon équipe était trop faible, je ne m’attendais pas à trouver un dresseur aussi fort. Il me battit très rapidement. Lorsque je fus battu, avec le message disant que je devais aller au centre pokémon le plus proche, un autre message apparu en latin, puis en français, un autre message disant qu’il m’attendait en enfer. Aussi lentement que précédemment. Je sentis une coulée de sueur froide dans mon dos, devint soudainement pale, et me sentis comme malade. Le centre pokémon de Lavanville apparu. Je décidais de retourner dans la grotte afin de faire face à nouveau à Bélial. Cependant lorsque je suis arrivé à la fin la route était bloquée par des pierres, et comme la première fois la sortie était fermée, de sorte que j’étais enfermé dans la grotte. Quelques minutes plus tars le jeu s’éteignit. Lorsque je le rouvris, la partie était effacée. Je recommençais la partie, mais lorsque j’arrivais à Lavanville, le chemin secret avait disparu.

Depuis lors, chaque nuit je fais des cauchemars. Je suis dans la grotte, mais à la place d’être entouré par de l’eau, je suis cerné par la lave, et je peux voir comment le dresseur, Bélial, torture les âmes. Maintenant je comprends que perdre contre Bélial n’est pas seulement perdre un combat…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article